Attractivité du territoire et tourisme durable : Est-ce possible ?

Female Biologist Examining Plants and Vegetation in Nature using DSLR camera

L’OMT (l’Organisation Mondiale du Tourisme) donne sa définition du tourisme durable. C’est une forme de voyage qui « tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels de l’environnement et des communautés d’accueil ». Ces piliers sont l’essence même du tourisme durable.

Cette forme de tourisme est une alternative au tourisme traditionnel. Aujourd’hui, la consommation des touristes se veut plus durable, plus responsable. Les acteurs du tourisme (institutionnels et professionnels du loisir) doivent prendre en compte cette variable.

Les Français et le tourisme durable : tout ce qu’il faut savoir !

VVF et VVF INGENIERIE ont récemment sortie les résultats d’une étude sur le développement durable. Le but est de retracer la perception des Français vis à vis du tourisme et du développement durable. Une étude menée en trois parties pour cerner les pratiques éco-responsables.

1ère partie : Le tourisme actuel et la perception des Français

Pour 95% de Français, le tourisme à un impact sur la planête en terme économique au détriment de l’écologie. 74,6% estiment que le tourisme à des effets négatifs sur l’écologie. Et 88% en faveur de l’économie local.

Les Français ont donc conscience de l’importance économique du tourisme et sont favorable au tourisme des étrangers pour 88%.

2ème partie : Caractéristiques et bénéfices

Pour les interrogés, le respect de la nature est une caractéristique du tourisme durable :

  • 86% respect de la nature
  • 85% un hébergement respectueux de l’environnement
  • 75% rester en France
  • 70% acheter des produits locaux

Au niveau des bénéfices du tourisme durable pour l’environnement et les populations, 88% des français pensent que le tourisme durable est préférable au tourisme standard, mais que les coûts doivent être supportés par les professionnels (79%). Les autres bénéfices sont :

  • 71% bénéfices pour les populations d’accueil
  • 42% détentes et loisirs
  • 33% plaisir

L’identification d’une destination est LE frein principal pour de nombreux voyageurs Français au développement du tourisme durable (62%).

3ème partie : Les Français estiment-ils pratiquer un tourisme responsable ?

Les résultats de l’enquête sur les actions des Français en vacances soulignent que pour plus d’un quart le tourisme durable est pratiqué. Une autre information intéressante de l’étude nous apprend que plus de la moitié des interrogés sont prêt à soutenir financièrement un projet de développement durable local, s’ils ont suffisamment d’information sur le projet.

Affirmer un territoire comme destination responsable est essentiel pour l’attractivité. En effet, le développement touristique doit rechercher un équilibre environnemental, sociétal et économique pour se responsabiliser.

Ce sujet vous a plu ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *