Allier le tourisme et la religion ?

Le tourisme religieux signifie, dans un contexte touristique, la visite que les voyageurs de diverses convictions religieuses effectuent dans des lieux saints. Tout ceci dans un but de pèlerinage, de rassemblement religieux et de tradition.

Place de Santiago de Compostela

Les objectifs d’un voyage religieux peuvent être divers : découvrir une religion (son histoire, ses pratiques et coutumes, son architecture, etc.), approfondir ses connaissances sur une religion donnée, pèlerinage et retraite spirituelle, etc.
Cette forme de tourisme se divise en deux grandes catégories :

  • Les pèlerinages et les retraites spirituelles ;
  • La visites des sites et lieux de mémoire qui ont marqué l’histoire des religions.
Lourdes, France - August 19, 2015: People on pelgrimage in Lourdes. They are very impressed.

Le tourisme religieux en France

En France, 44% des déplacements liés au tourisme ont des aspects religieux et spirituels selon l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme).
En tout, il y aurait 51 millions de personnes qui visiteraient des sites religieux chaque année en France, selon une étude d’Atout France. Parmi eux, des voyageurs nationaux mais également environ 20 millions de voyageurs internationaux sont attirés par la France. Des chiffres encourageant pour les acteurs du tourisme qui souhaitent séduire ces consommateurs.

Des sites religieux exceptionnels

La France compte environ 50 000 édifices religieux dédiés au culte catholique (églises, chapelles, ruines, vestiges…) selon l’Observatoire du patrimoine religieux. De plus, environ 2 000 lieux de culte protestants, 65 églises et chapelles orthodoxes, 448 synagogues, 1131 mosquées et 163 temples bouddhistes.

Le Tourisme religieux Breton, le Tro Breizh

Le pèlerinage du Tro Breizh honore les fondateurs du christianisme en Bretagne, les 7 saints. Il est né au Moyen-Âge et emmenait les croyants autour de toute la Bretagne pour prier devant les reliques des saints et évêques. Un trajet de plus de 700 kms à faire à pied, seul ou en groupe afin de rejoindre les villes des fondateurs :

  • Saint Samson à Dol-de-Bretagne ;
  • Saint Malo ;
  • Saint Brieuc ;
  • Saint Tudual à Tréguier ;
  • Saint Pol Aurélien à Saint-Pol-de-Léon ;
  • Saint Corentin à Quimper ;
  • Saint Patern à Vannes.
Capture du site internet de l'association tro breizh

Il est dit que tout Breton devait effectuer le Tro Breizh pour gagner le paradis. Aujourd’hui, les habitants ont repris la route du Tro-Breizh. L’association « Les Chemins du TroBreiz » fait revivre l’antique « Pèlerinage aux Sept Saints de Bretagne ».

Visite du patrimoine religieux Mayennais

L’abbaye de la Coudre

L’Abbaye de la Coudre se trouve à Laval, aux portes de la ville dans un espace de verdure et de calme. La communauté cistercienne rassemble aujourd’hui une cinquantaine de sœurs, de tout âge et venant de tout horizon.

Dans cette Abbaye, les sœurs de la Coudre affinent un fromage au lait de vache, des flans entremets et également de la maroquinerie religieuse. La communauté à mis en place une structure économique permettant de subvenir aux besoins des sœurs. Également, un magasin est à disposition des voyageurs.

De plus, l’Abbaye propose des expositions pour découvrir la vie quotidienne des sœurs et l’Espérance qui les habite.

Notre Dame du Port du Salut, sur la Mayenne

Notre Dame du Port du Salut, une abbaye de frères trappistes. Véritable havre de paix près de la rivière « la Mayenne » où les voyageurs peuvent trouver calme et accompagnement spirituel. Elle est située dans la ville d’Etrammes.

Les moines cisterciens trappistes accueillent des personnes ou des groupes qui désirent faire une halte de réflexion ou de prière, pour quelques jours de calme dans un climat de paix et de prière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *