Les acteurs du tourisme reprennent la parole

L’activité économique a repris et en particulier l’activité touristique, alors complètement à l’arrêt depuis plus de 2 mois. Pendant le confinement, les acteurs du tourisme luttaient contre la crise et mettaient en place différentes choses.

Aujourd’hui, les sites culturels et touristiques ré-ouvrent leurs portes petit à petit, même si le rythme ne sera pas aussi soutenu qu’avant crise.

Alors, comment les acteurs du tourisme reprennent la parole ?

Une bonne nouvelle annoncée par Emmanuel Macron le 14 juin : les Français sont autorisés à partir en vacances à l’étranger dans les pays qui le permettent, dès le 1er juillet.

Cependant pour de nombreuses personnes, l’inquiétude face au virus est toujours présente. Une belle opportunité pour les acteurs du Grand Ouest pour promouvoir leur territoire et favoriser un tourisme de proximité !

En effet, 9 Français sur 10 avaient déclaré souhaiter partir en vacances en France cet été. Alors, à vos campagnes de communication !

État des lieux du tourisme à la sortie du confinement

Pour 93% des Français, le rôle des acteurs du tourisme est important dans la société, d’après l’étude Harris Interactive réalisée auprès de plus de 4 000 personnes. Et pour 53%, ils ont un rôle très important.

Cette étude fut réalisée dans le but de comprendre comment les acteurs des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement ont vécu la crise sanitaire et se projettent dans l’avenir.

Durant la crise, les Français expriment avoir ressenti un manque de loisirs, vie sociale, culturelle et sportive, notamment l’envie de retrouver le cinéma (61%) et les spectacles vivants (52%) suivis des parcs de loisirs (47%) et musées et monuments historiques (46%).

Le secteur du tourisme a toujours un fort pouvoir d’attraction : 83% des habitués des gites ou des chambres d’hôtes et 84% des habitués de l’hôtellerie de plein air sont prêts à y séjourner dès que cela sera possible.

Qui reprend la parole ?

Les acteurs publics

Les acteurs publics tels que les régions et départements ont un rôle primordial pour relancer l’économie touristique. Notamment pour les régions du Grand Ouest, dont le tourisme est un secteur essentiel.

Bretagne

En avril dernier, la Région Bretagne annonçait déjà un plan de relance dédié au tourisme. Depuis mi-juin, le Conseil régional et le Comité régional du Tourisme Bretagne lancent une nouvelle campagne de communication, imaginée par l’agence Notchup. À destination des clientèles bretonne et française, cette campagne a pour objectif de soutenir la reprise de l’activité en assurant la promotion de l’offre touristique sur tout le territoire.

La campagne est 100% digitale : elle est présente sur les réseaux sociaux, de nombreux sites internet et un format vidéo est également prévu.

Pays de la Loire

« Nous lançons une grande campagne de communication pour valoriser nos fleurons et la riche diversité de l’offre touristique dans la plus belle région de France ! » déclare Christelle Morançais, Présidente de la région Pays de la Loire, sur France 3.

Le tourisme est la deuxième filière de la région et représente 7,5% de son PIB. Il est donc important pour cette région de se donner les moyens pour soutenir ce secteur via une campagne d’affichage, des encarts publicitaires dans la PQR et sur les réseaux sociaux.

Le Conseil départemental de la Sarthe lance également sa nouvelle campagne de communication : « La Sarthe : Tant de mondes à explorer ».

Elle a pour but de soutenir les professionnels du tourisme sarthois en mettant en avant les atouts du département.

Normandie

La région Normandie aussi communique pour relancer l’activité touristique.

Fin mai, une vaste campagne de communication ayant pour slogan «Normandie, ailleurs c’est ici !» et portant le hashtag #CetEteEnNormandie est lancée. L’objectif, résumé par le président de la Région Hervé Morin, est clair : « Inciter les Normands à redécouvrir la Normandie et les Français à venir y passer des vacances. »

Le tourisme représente 6% du PIB normand et 3,1 % de l’emploi régional, c’est pourquoi cette campagne sera accompagnée d’un « plan de relance du tourisme qui sera présenté dans les prochains jours », assure Hervé Morin.

De plus, depuis le lundi 15 juin l’agence Normandie Attractivité propose aux Normands de bénéficier de réductions sur une quarantaine de sites touristiques durant cet été. C’est « un grand succès » car 700 Normands ont déjà fait la demande pour recevoir leur « carte ambassadeur ».

« Les Français auront envie de partir cet été. Ils seront restés confinés au printemps et auront peu dépensé. Le pouvoir d’achat sera là. »

Didier Arino, directeur général associé de Protourisme.

Les acteurs privés

Les acteurs du tourisme doivent ressortir plus fort de cette crise. Et pour cela, rien de tel qu’une belle campagne de communication qui les valorisera et marquera la différence face aux concurrents.

Voici les quelques conseils qui pourront vous aider à communiquer au mieux, en fonction de votre typologie d’acteur.  

Hébergements de plein air

8 000 campings français souffrent de la crise liée au coronavirus. La haute saison concentre à elle seule 80% de leur chiffre d’affaires et la crise pourrait bien l’endommager. Cependant, de nombreux directeurs d’hébergements de plein air misent justement sur les atouts de leurs sites. Au sortir du confinement, les Français veulent de la liberté, de l’espace et un retour à la nature, aux choses simples et essentielles.

« Cette période particulière est l’occasion de découvrir de nouvelles formes de voyage, et le logement en tente en fait partie »

Céline Bossanne, fondatrice d’Huttopia

Hôtels

Les établissements d’hébergements marchands comme les hôtels réfléchissent eux aussi à une stratégie de communication pour se démarquer.

Pour Frédéric Poulet, président fondateur de l’agence de webmarketing spécialisée dans le CHR (cafés, hôtels, restaurants) « C’est la stratégie globale en y ajoutant une stratégie plus fine de communication ciblée. » Pour lui, il faut cibler les populations qui pourront voyager cet été et communiquer auprès d’elles. Ensuite, il faut lister les grands événements qui n’ont pas été annulés mais simplement reportés et se renseigner sur les dates auxquels ils sont reportés et comment communiquer auprès des futurs participants.

Restaurants

D’après une étude menée par API & YOU, agence conseil et communication, à la sortie du confinement sur plus de 1 300 Français, voici quelques données qui pourront redonner aux restaurateurs le sourire.

54% des consommateurs interrogés sont prêts à commander des plats à emporter et 82% des consommateurs interrogés sont prêts à retourner manger au restaurant ! Près de 76% des consommateurs interrogés indiquent vouloir garder les mêmes habitudes de consommation qu’avant la crise.

Cependant, la reprise sera marquée par quelques changements. Les Français apportent un intérêt très important aux mesures d’hygiène prises par les établissements. C’est même pour 27% d’entre eux le critère numéro 1 dans leur choix de restaurant. N’hésitez pas alors à communiquer sur ce que vous mettez en place.

Honfleur, France

Le Click & Collect est la grande tendance de demain : 86% des consommateurs interrogés souhaitent retrouver la carte et le menu traditionnel à la réouverture des restaurants. 31,87% d’entre eux souhaitent une offre de plat à emporter. 

Il vous faudra aussi miser sur votre présence digitale. Le site internet est le media préféré pour s’informer sur les mesures sanitaires et les offres mises en place par les restaurateurs (68%) et les réseaux sociaux par près de 26% des consommateurs interrogés.

Vous êtes un acteur du Grand Ouest et avez besoin de communiquer ? Vous souhaitez bénéficier des audiences de Ouest-France pour vous faire entendre ? Faites appel à nos experts !

Ce sujet vous a plu ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *