Comment moderniser le tourisme de mémoire ?

Entretenir la flamme du souvenir en dehors des commémorations est essentiel aux territoires. C’est pourquoi les acteurs du tourisme de mémoire doivent opérer un tournant. En jeu : parler à tous et  s’adresser en particulier aux générations connectées. Celles-là même qui sont au cœur du devoir de mémoire et qui influencent leurs aînés dans leur choix de visites.

Old, soccer, boots, vintage, symbol, soccer shoe cleat

La rénovation des sites mémoriels

À l’horizon du centenaire, les collectivités territoriales et le ministère des armées ont œuvré de concert à la réhabilitation de nombreux sites. Panneaux explicatifs, cartes jaunies et mannequins inexpressifs avaient connu leur heure de gloire !

Création d’un « visitor center » sur le site du Chemin Des Dames

Ainsi, le chemin des Dames s’est doté d’un centre d’accueil du visiteur animé et ludique. Au programme : table numérique XXL, frise chronologique interactive, visite pour les enfants « enquête au musée ». Pensé comme une porte d’entrée aux sites mémoriels de l’Aisne, il table sur un objectif de 50 000 visiteurs par an.

Tourisme de mémoire. L’immersion au cœur de l’Histoire

Le développement de la réalité virtuelle dans le secteur du tourisme bouge les lignes des sites mémoriels. Quoi de plus impactant qu’une immersion dans les plus grands événements de l’histoire ? À condition de ne pas confondre attractivité et attraction au risque d’une « disneylisation » du site et d’une réécriture à contre-sens de l’histoire.

Résistance réelle au musée de la Libération

Pour le 75ème anniversaire de sa libération, Paris a fait naître un nouveau musée. Au-delà des portrait du Général Leclerc et de Jean Moulin, un parcours de réalité mixte a vu le jour. C’est dans l’abri souterrain que le visiteur suit les pas d’un officier des FFI. Une immersion totale dans l’action où chacun peut interagir avec les personnages virtuels !

page web - impression écran

Débarquement imminent en Normandie

Airborne Museum conjugue l’histoire au présent avec la tablette interactive Histopad mise à disposition des visiteurs. Des graphismes incroyables, des reconstitutions en 360°, des scènes immersives pour saisir l’intensité de l’événement.

page web - impression écran

Plus immersif encore : le cinéma en 3D et le simulateur de vol du D-Day Experience prêts à parachuter les troupes de visiteurs dans l’histoire de la seconde guerre mondiale. Le D-Day comme si on y était !

Ce sujet vous a plu ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *