[Acteur e-tourisme] Mytriplan, la start-up qui connecte voyageurs et habitants

Depuis l’hébergement (Airbnb) jusqu’aux activités (Voulezvousdiner), l’organisation de voyage sans intermédiaire continue son développement grâce au numérique.

La start-up toulousaine Mytriplan surfe sur la vague de ce tourisme alternatif en quête d’authenticité. Son but : mettre en contact direct le visiteur et l’habitant.

Mytriplan : connecter le voyageur à la vie locale

La start-up Mytriplan naît en 2018 de l’expérience de son fondateur, Bastien Pailloux. Il constate, au gré de ses déplacements, que les visiteurs recherchent des conseils personnalisés et que les résidents aiment leur en donner. Il imagine alors une plateforme dédiée à la création de programmes de voyage entre particuliers.

À la recherche d’une expérience unique et de conseils fiables

Mytriplan garantit ainsi un projet sur-mesure, adapté aux centres d’intérêts du visiteur. Le concept présente le double avantage de rompre avec les incontournables et autres sentiers (re)battus. Mais aussi de coller à l’actualité des lieux avec des informations fraîches et fiables.

C’est l’assurance de vivre une expérience unique, en immersion dans la vie locale, basée sur l’échange et le partage.

Comment ça marche ? L’internaute soumet son envie de voyage au triplanner, qui lui fait alors des suggestions. En finalité, le futur visiteur recevra un programme personnalisé, imprimé sous forme de roadbook : une véritable brochure sur mesure ! Une alternative à l’offre de services des Offices du Tourisme ?

Avec 60 000 activités déjà en stock partout dans le monde et des centaines de triplanners passionnés, Mytriplan poursuit son chemin sur la (bonne) voie du tourisme participatif.

Comment traduire le concept Mytriplan au niveau des organismes de tourisme ?

Le succès des plateformes comme Mytriplan met en exergue l’engouement pour les programmes personnalisés et pour les échanges culturels. Le visiteur s’affranchit des circuits traditionnels et du tourisme de masse au profit d’une expérience de vie sur-mesure. D’où la nécessité, pour les professionnels du tourisme local, de réinventer leur territoire et de réaffirmer leur place d’expert de la destination.

Miser sur la connaissance de son territoire et de ses habitants

Les réseaux sociaux (Instagram, Tripadvisor, etc) constituent une mine d’informations pour (re)découvrir les attentes des voyageurs. Ils permettent d’analyser les dernières tendances sur son territoire (ou ailleurs) gratuitement et en temps réel. Ce sont d’excellents indicateurs pour se défaire des schémas classiques et proposer de nouveaux centres d’intérêts.

En pratique, cela peut se traduire par : la présentation d’adresses d’une personnalité locale, la mise à jour d’un agenda culturel, la réalisation de visites à caractère évènementiel, l’installation d’un chat sur site internet, etc.

Et bien d’autres solutions pour être, devenir ou rester la source indispensable au futur visiteur.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire