Quels sont les impacts de la Coupe du Monde de Football ?

Comme vous le savez, depuis le 15 juin 2018 s’est déroulé pendant 4 semaines la Coupe du Monde de Football (ou alors vous vivez dans une grotte isolé de tout…). 1 mois d’intensités sportives, émotionnelles et de rassemblements de masse pour chacun des pays participant à cette compétition footballistique populaire.

FIFA_World_Cup_2018_Logo

Cette grande messe du football est l’événement sportif que tous les fans de football attendent avec une très grande impatience, tous les deux ans pour la Coupe Européenne, et tous les 4 ans pour la Coupe du Monde.

Dans cet article, nous allons nous intéresser principalement aux diverses retombées générées par un événement sportif de cette envergure.

IMG-20171108-WA0006

4179821-demi-finale-france-belgique-coupe-du-m-950x0-1

Mondial 2018, le mondial de tous les records !

Cette année, la Coupe du Monde s’est déroulée pour la toute première fois en Russie. Pour accueillir cet événement, la Russie n’avait pas lésiné sur les moyens. En effet, l’organisation n’a coûté que seulement 10 milliards d’euros.

Le budget est élevé notamment à cause de la construction des stades : le stade Krestovski de Saint-Pétersbourg a été construit spécialement pour le mondial, il a coûté à lui seul près de 1,5 milliard d’euros, soit 5 fois plus que prévu initialement. Il aura également fallu compter sur la rénovation de certains stades « low cost », pour la maudite somme de 170 millions d’euros.

Des effets à nuancer et limités dans le temps

Les retombées économiques pourraient finalement être plus décevantes que celles espérées par le gouvernement russe « Nous avons des chiffres qui indiquent que la Coupe du Monde rapporterait 800 milliards de roubles, soit 12,7 milliards de dollars. C’est un chiffre qui n’est pas définitif mais on peut déjà dire qu’approximativement les 800 milliards de roubles dépensés pour organiser cette coupe seront remboursés » a expliqué Vladimir Ageyev, expert en management du sport.

Un remboursement des investissements certes, mais qu’en sera t-il de la durabilité des effets positifs liés au Mondial ?

« Globalement, c’est une compétition qui renvoie une image valorisante du pays, qui donne une impression de normalité », souligne à l’AFP le politologue français Paul Dietschy, auteur de l’ouvrage Foot et politique. Mais, pour autant, « une compétition internationale ne permet pas de résoudre les problèmes propres à un pays ». « Le sport, c’est le domaine de l’émotion éphémère, souligne M.Dietschy. On peut se rassembler un jour pour un match, ça ne veut pas dire que les populations vont ensuite vivre ensemble », poursuit-il.

Quel impact sur le tourisme Russe ?

La Coupe du Monde aura présenté de nombreux points positifs pour le pays, notamment des effets importants sur les fréquentations dans les commerces, bars, et autres lieux de fréquentation propices au rassemblement des supporters.

Pour le moment, le retour le plus positif concerne les propriétaires des bars « On est largement au-dessus des chiffres habituels. On a servi plus de bières en une nuit qu’en un mois » s’est réjoui le propriétaire du bar le Papa’s Bar eand Grill.

De plus, l’ensemble des commerçants n’ont pas lésiné sur la décoration 100% foot : ballons, mascottes, maillots, drapeaux, tout pour que les supporters se sentent immergés dans l’ambiance qu’apporte un événement sportif de cette envergure. Et cela fonctionne. « La fréquentation a augmenté de 80% par rapport à la même période l’année dernière. Et bien sûr nous en sommes très satisfaits » a affirmé Teymuraz Guguberidze, Manager du centre commercial russe GOUM.

Cependant, pour le moment il s’avère compliqué de mesurer les impacts sur la fréquentation touristique en Russie, nous n’avons pas encore assez de recul pour constater une hausse durable et économiquement avantageuse pour le pays. Cet été sera certainement décisif pour en faire un premier constat.

La FIFA indique que « l’organisation de la Coupe du Monde 2010 a eu un impact très positif sur le tourisme en juin et juillet de cette année-là » (en Afrique du Sud) tout en soulignant que « les répercussions de l’événement se sont fait sentir bien au-delà car le pays tout entier jouit désormais d’une bien meilleure image sur la scène internationale« . Au total, l’organisation internationale a recensé « 309.554 visiteurs étrangers qui ont voyagé à destination de l’Afrique du Sud en juin et en juillet dans le but d’assister à la Coupe du Monde de la FIFA 2010 ».

Concrètement, il s’agirait probablement d’un mythe de croire qu’il y a un effet positif sur l’économie à long terme. Les investissements seront certainement remboursés, pour autant, il n’y aura peut-être pas de réel impact sur le PIB de la Russie. Selon la Banque Centrale, la Coupe du Monde ne devrait rapporter qu’un gain de 0,1 à 0,2 point de croissance du PIB.

« Plutôt des effets sur le bonheur intérieur brut que sur l’économie réelle »

La France, Championne du Monde… est-ce qu’il y a des retombées ?

En bon Français que nous sommes…Nous ne pouvions rédiger un article sur la Coupe du Monde sans évoquer la victorieuse France et les impacts constatés depuis le mois de juin.

Parce qu’un événement de ce calibre, riche en intensité émotionnelle, a fédéré et rassemblé toute la nation. Naturellement, si les Français sont heureux, on constate une stimulation importante de la consommation. Que ce soit chez eux, dans des fans-zones ou bien dans des bars, une grande majorité des Français ont suivi les matches et tremblés pendant 1 mois.

euro-2016-supporters-c554e2-0@1x

peuple-francais

Crédit photo : Instagram @EquipedeFrancedeFootball

 

Une effervescence plus que positive, générant une hausse des fréquentations dans les commerces ainsi qu’une hausse indéniable de consommation (il faut bien fêter les victoires comme il se doit). Cette consommation prend la forme d’une hausse du budget pour les sorties et pour les achats de certains biens. Cette croissance est liée à un simple facteur : un réel pic d’optimisme.

En 2016, rappelons-nous, la France avait organisé et accueilli la Coupe de l’Euro. Les retombées avaient été relativement faibles, de l’ordre de 1,3 milliard d’euros sur les 2 200 du PIB national. Cependant, tout comme cette année, la joie et l’optimisme étaient palpables sur tous les visages, un bonheur qui avait déjà à l’époque contribué à une hausse de consommation.

Ce pic de consommation a fait et continuera certainement de faire du bien à la France, nous ne dirons pas le contraire, mais le football a surtout et avant tout, fait beaucoup de bien aux Français. Notamment à leur moral, une dose de joie et de « good vibes » dont ils avaient réellement besoin. Et puis, le football c’est aussi un sport qui aura fortement contribué à ressouder la communauté française.

Avouons-le, les impacts ont bien plus d’effet sur le bonheur que sur l’économie de la France.

A présent, une accélération des réservations en prévision !

Le Mondial ayant touché à sa fin ce dimanche, les acteurs du tourisme devraient voir leur activité grimper en flèche. En effet, après 1 mois de ralentissement classique en période de coupe du monde, les affaires devraient reprendre 🙂

Des propos confirmés par le président d’Easyvoyage, Jean-Pierre Nadir« Tous les quatre ans, le Mondial créée un mouvement attentiste ». « Il y a ceux qui partiront en vacances plus tard, après, et ceux qui ne partiront pas du tout car ils auront acheté une nouvelle télé pour le Mondial, et la consommation ne peut pas être partout ». Selon lui, le 5 juillet 2014, au lendemain de l’élimination des Bleus contre l’Allemagne lors de la dernière Coupe du Monde, « les réservations étaient montées en flèche, on avait eu un trafic de l’ordre de 25% en plus ».

La France, Championne du Monde depuis le 15 juillet, sera-t-elle une destination qui attira encore plus les touristes ?

victoireEDF

CDM-France

Crédit photos : Instagram @EquipedeFrancedeFootball

 

Le mot spécial de l’équipe du Blog

« Ils l’ont fait !! Quelle fierté ! Nous ne pouvions évoquer la Coupe du Monde, sans aborder l’apothéose de cette compétition, cette victoire, le Graal.

Une coupe amplement méritée, une envie et une rage de vaincre indéniables, du plaisir sur le terrain, et par conséquent beaucoup de plaisir pour nous, supporters… Comme pour la majorité des Français, nous sommes fiers du parcours de nos Bleus, fiers d’être Français, et surtout fiers d’être CHAMPIONS DU MONDE, une deuxième fois, 20 ans plus tard ! »

MERCI LES BLEUS !

 

Laisser un commentaire