Le Tourisme Fluvial devient éco-friendly !

Le tourisme Fluvial, offre une belle parenthèse, loin d’un quotidien où tout doit aller vite. Siroter un verre sur un bateau, au soleil, loin de l’agitation citadine et de la pollution… Sans aucun doute, ce tourisme fait déjà de nombreux heureux !

578309394Crédit @JaySi

En 2018 : le tourisme fluvial se met au green !

La pollution, le dérèglement climatique et de la dégradation de notre planète sont au cœur des préoccupations. Pour cela, le tourisme s’y adapte et tend vers une stratégie « éco-friendly ». En effet les bateaux, qu’ils naviguent en pleine mer ou bien sur les fleuves, impactent l’environnement et polluent l’ensemble des cours d’eau.

Le « Sixto Green », le bateau 100% écologique

Nicolbateau1bis
Crédit @Nicols

EXIT le bruit des moteurs et BONJOUR le clapotis de l’eau !

Véritable révolution dans le monde de la location fluviale, l’arrivée du tout premier bateau électrique, 100% écologique. Inauguré le 1er juin 2018, ce bateau est issu d’un partenariat entre les voies navigables de France (VNF) et la société de fabrication & location des bateaux Nicols. La région Alsacienne a été choisie comme premier terrain d’expérimentation de ce nouveau bateau. Opérationnel depuis fin avril, le Sixto Green sillonne les canaux de la Marne au Rhin et de la Sarre entre les bases de Saverne & Harskirchen.

Le tout électrique présente de nombreux avantages

Le Sixto Green, est le premier et unique bateau habitable à propulsion électrique. Il est équipé de batteries à Lithium-lon, permettant ainsi une recharge rapide en seulement 2 heures. Soit le temps d’une pause déjeuner, d’un pique-nique ou bien d’une pause au soleil. Une fois rechargée, la batterie est autonome pendant 6 à 8 heures. On peut naviguer pendant 4 à 5 heures d’affilée à une vitesse de 6 à 8 km/h soit 30 à 40 kms en moyenne suivant le nombre d’écluses rencontrées. Top, non ?

De plus, le tout électrique présente de nombreux avantages : un bateau qui se conduit sans permis, non polluant (aucune émission) et surtout entièrement silencieux. De quoi naviguer au gré du clapotis de l’eau, plus appréciable que le son du moteur n’est ce pas ?

L’implantation des bornes de rechargement

Pour ce premier test, les Voies navigables de France (VNF) ont vraiment joué le jeu. Des bornes ont été implantées tous les 10 km en moyenne, à distance régulières, tant en ville qu’en zone rurale.

L’avenir fluvial est à l’électrique ?

Et si l’avenir des bateaux du tourisme fluvial, était tourné vers l’électrique ?

Si le 1er test est concluant, la France, 1ère destination de tourisme fluvial,  devra faire la transition vers l’électrique. Cependant, il ne faut pas en oublier qu’il s’agira d’un vaste chantier… et surtout d’un lourd budget : en effet, il faut compter 460 000 € pour l’installation de seulement 10 bornes électriques.

Un projet encourageant ? Il semblerai que oui ! Les premiers retours clients sont extrêmement positifs, selon Corinne Dufaud  » la demande est là. Les premiers retours clients sont clairs,  » maintenant qu’on y a gouté, on ne veut plus que ça « . Cette révolution écologique va de paire avec le projet de rendre les voies navigables & les bateaux qui y circulent plus propres : implanter de nombreuses stations de pompage pour traiter les eaux usées.

Pour conclure ce billet : Le bateau Sixto Green est une belle première avancée vers une révolution écologique. Se préoccuper de la protection de l’environnement est un sujet qui nous concerne tous, nous avons vraiment hâte de voir ce que les régions nous réservent par la suite ! 🙂

 

[ Did you know ?]

En mai, nous avions introduit le succès du tourisme fluvial et des cours d’eaux du Grand-Ouest sur le blog, cliquez-ici pour lire l’article.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire