DATAtourisme : la plateforme open data dédiée au tourisme

La nouvelle plateforme open data dédiée au tourisme, DATAtourisme, a été officiellement lancée le mardi 12 décembre dernier. Retour sur le fonctionnement et les ambitions du projet.

dataTourisme-schema-2017-1024.png

Porté par la Direction Générale des Entreprises (DGE) et Tourisme & Territoires, ce lancement intervient après des mois de réflexion et de travail menés avec les acteurs privés et publics du tourisme en France.

Le constat de départ 

Les données touristiques, collectées par les acteurs publics des territoires (offices du tourisme, agences départementales, comités régionaux…) sont très riches. Cependant à ce jour elles sont souvent difficiles à mutualiser ou à exploiter par un tiers. Et pour cause, il existe près de 40 SIT (Système d’Information Touristique) en France, avec chacun un mode de collecte et de stockage des données différents…

A noter que des initiatives de plateformes open data dédiées au tourisme ont déjà vu le jour en France, au niveau régional et départemental, notamment Open Data Tourisme Bretagne en Bretagne, ou encore E-Sprit sur la région Pays de Loire.

Le fonctionnement de la plateforme

DATAtourisme se veut le « guichet unique de la donnée touristique ».

Techniquement, la plateforme permet de :
# Collecter les données des différents acteurs publics du tourisme
# Structurer et normaliser les données afin qu’elles soient de qualité et « lisibles » par tous
# Diffuser les données en open data afin qu’elles soient accessibles partout et par tous

DATAtourisme permet de mettre en relation :

# Les producteurs de données : offices du tourisme, agences départementales, comités régionaux…
La plateforme ne se substitue pas aux systèmes existants (SIT) mais vient en complément. C’est chaque structure qui décide ou non de mettre à disposition ces données sur DATAtourisme.

# Les ré-utilisateurs des données / diffuseurs : start-up, agences digitales, médias et acteurs publics ou privés.
Toute personne peut demander l’ouverture d’un compte sur la plateforme pour accéder aux données disponibles, et les utiliser pour tous types de projets (création d’un contenu, nouveau produit ou service, application pour objet connecté, mise en valeur d’une destination… etc).

Retrouvez ci-dessous une vidéo explicative sur le fonctionnement de la plateforme DATAtourisme :


Quels types de données sont concernées ? 

Pour le lancement sont disponibles les points d’intérêt touristiques (patrimoine naturel et culturel), les événements et les activités. Devraient suivre dans le courant du premier semestre 2018 les données relatives à la restauration, aux hébergements, aux commerces et services, ainsi que les itinéraires.

Quelles ambitions pour la plateforme ? 

DATAtourisme doit permettre, par une exploitation la plus large possible des données touristiques, de favoriser l’innovation dans le secteur du tourisme et mettre en valeur les destinations françaises (en France et à l’international).

La plateforme doit aussi permettre aux acteurs du tourisme, producteurs de données, d’optimiser leurs analyses et leurs prises de décision en leur offrant une vision plus globale.

Enfin ce projet répond aux prérogatives de la loi pour une République Numérique d’octobre 2016 qui impose  la mise en open data de toutes les données d’intérêt public.

Premier bilan après un mois de mise en service

A ce jour ce sont 53 000 points d’intérêt qui ont été mis en ligne sur la pateforme par les offices du tourisme, agences départementales et comités régionaux, provenant de 16 sources (à comparer aux 40 SIT existants évoqués précédemment).

Ces données couvrent 58% des lieux (patrimoine culturel ou naturel), 34% des événements, 8% des visites et activités.

Côté « ré-utilisateurs », 600 comptes ont déjà été créés pour accéder aux données.
Ces premiers résultats sont plutôt encourageants même si il faudra attendre plusieurs mois pour observer une bonne couverture de tout le territoire.

Accéder à la plateforme DATAtourisme 

Consulter le support de présentation réalisé par la DGE

 

 

Laisser un commentaire